Suivez-nous sur

Football ivoirien : Sory Diabaté fait le grand déballage

94064f56 51e6 4c64 A577 A685f3133740

Foot ivoirien

Football ivoirien : Sory Diabaté fait le grand déballage

Vice-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sory Diabaté était sur le plateau de « La télé d’ici », sur NCI (La nouvelle chaîne ivoirienne). Pendant plus d’une heure, il évoqué tous les sujets qui touchent le ballon rond, en Côte d’Ivoire. Nous avons sélectionné pour vous quelques temps forts de son intervention.

Problème Gervinho et d’autres joueurs 

« Si un joueur a un problème avec la Fédération, qu’il l’exprime. Nous n’avons pas de problème avec un joueur. Nous n’avons pas de problème avec Gervinho. J’ai lu sa dernière interview, il a dit qu’il n’avait pas de problème ni avec le président Sidy Diallo, ni avec moi-même, ni avec un autre membre du Comité exécutif.

On peut ne pas se comprendre sur un certain nombre de sujets, mais il n’y a pas de problème de fond avec les joueurs. Et nous faisons tout pour ne pas avoir de problème parce que nous ouvrons toujours cette possibilité de discussion avec les joueurs, qui sont pratiquement nos jeunes frères. »

Le cas Zahoui

« Nous prenons les entraîneurs avec des objectifs bien précis. Si l’objectif est atteint, nous continuons. Mais si l’objectif n’est pas atteint, nous nous essayons et nous discutons. Avec Zahoui,  il y a eu un certain nombre de problèmes sur lesquels on ne va pas revenir. Mais Zahoui a été très correct avec nous.

Malgré tout, il est parti. Ce sont des incompréhensions qui arrivent. Carlo Ancelotti a gagné la Ligue des champions avec le Réal, mais il est parti. Ce sont de petites incompréhensions qui ont pu trouver des solutions. »

Gestion des finances des Eléphants 

« La sélection nationale est gérer pas l’Etat de Côte d’Ivoire. La FIF ne gère pas les fonds. Les fonds sont mis à la disposition de l’Office national des sports. L’argent n’est pas viré que le compte de le Fédération. Contrairement à ce qui a été dit et que certains ont essayé de faire croire, ce n’est pas le FIF qui a géré les fonds. Les fonds étaient entre les mains du régisseur. »

Clés de répartition des ressources marketing de la FIF (contrats sponsorings)

« Nous avons un contrat avec Canal+ jusqu’à 2021. Et nous avons décidé de mettre à la disposition des clubs les 2/3 de cette manne financière. (…) Nous avons aussi une clé de répartition sur les ressources additionnelles. Sur les ressources additionnelles que nous avons dans le cadre du sponsoring, nous faisons une répartition de 60% clubs et 40% FIF.

(…) Aujourd’hui, dans notre budget, les sponsors interviennent à hauteur de 20%. On s’imagine que c’est la part la plus importante. Non ! La part la plus importante du budget de la Fédération, c’est l’équipe nationale, ce sont les compétitions internationales, c’est l’Etat de Côte d’Ivoire, qui contribue pratiquement à hauteur de 56%. »

Compétitivité des clubs ivoiriens

« Nous essayons de donner les moyens aux clubs pour que leurs joueurs puissent rester. Aujourd’hui, nous distribuons aux clubs de Côte d’Ivoire 2,443 milliards de FCFA par saison. En termes de droits télé et de subventions directes. La Ligue 1 touche 1 milliard en droits télé. La Ligue 2 touche 600 millions en subventions. La D3 touche 600 millions.

Un club de Ligue 1, avant Sidy Diallo, c’était 38 millions de FCFA. Aujourd’hui, les clubs de 1ère Division touchent 75 millions de FCFA. Les clubs de 2e Division touchaient 8 millions de FCFA. Ils touchent 25 millions aujourd’hui.  Les clubs de 3e Division touchaient 7 millions, ils touchent 15 millions aujourd’hui.

Le vainqueur de la Coupe nationale avait 5 millions, on est passé à 10 millions de FCFA. Le vaincu touchait 5 millions ont est passé à 7,5 millions de FCFA. Nous avons lancé le challenge « Le leader de la Ligue 1″. C’est à dire que chaque fois qu’un club est premier au terme d’une journée de champion il a 1 million de FCFA. »

Autres actus dans Foot ivoirien

Publicité ▼

Les plus Lus

Suivez-nous sur

Publicité ▼

eSport News

En Haut