Suivez-nous sur

Crise FIF – GX – Salif Bictogo : «Jusque-là, il n’y a rien de concret»

des membres du gx
Des membres du GX

Foot ivoirien

Crise FIF – GX – Salif Bictogo : «Jusque-là, il n’y a rien de concret»

Salif Bictogo, président du Conseil d’administration du Stella Club d’Adjamé et membre du GX, le collectif des associations sportives en conflit avec la Fédération ivoirienne de football (FIF), a réagi aux déclarations de Sory Diabaté, vice-président de la FIF. Ce dernier avait indiqué que l’instance gouvernante du football ivoirien était prête à faire la paix avec ses membres contestataires.

Dans une interview qu’il a accordé au Nouveau Réveil, Salif Bictogo, président du Stella Club d’Adjamé et membre du GX, s’est exprimé relativement aux déclarations de Sory Diabaté, vice-président de la FIF allant dans le sens de l’apaisement.

A en croire Bictogo, le GX se prononcera sur cette actualité dans les jours à venir. Pour lui, il n’y a pas de conditions à poser pour aller à la paix. « Peut-être que nous avons tort. Chacun a sa vérité. Et c’est par la confrontation de ces vérités qu’on trouve le juste milieu.

C’est ce juste milieu qui doit nous permettre d’avancer ensemble. Mais avancer ensemble ne fait pas de moi un employé de la Fif ou un béni-oui-oui de la Fif », a-t-il déclaré au quotidien ivoirien.

Récemment, à la faveur d’une rencontre avec les présidents de clubs, Sory Diabaté a révélé que la FIF était prête à faire la paix avec le GX. « « Il faut que nous nous donnions la main. Que nous fassions une croix sur tout ce qui s’est passé », avait laissé entendre le vice-président de la FIF.

Mais deux semaines après cette déclaration, aucune démarche n’a été mené vers le GX pour évoquer cette pais recherchée.

« Jusque-là, il n’y a rien eu de concret. On n’a pas reçu de courrier, on n’a pas reçu d’émissaire », a indiqué Salif Bictogo.

Le GX attend toujours donc.

Autres actus dans Foot ivoirien

Publicité ▼

Les plus Lus

Suivez-nous sur

Publicité ▼

eSport News

En Haut