Suivez-nous sur

Bénin : Les Écureuils veulent saisir leur chance

les ecureuils du bénin
Les Ecureuils du Bénin

CAN 2019

Bénin : Les Écureuils veulent saisir leur chance

Le Bénin a dû attendre la dernière journée des qualifications pour valider son billet pour l’Egypte. Face au Togo d’Emmanuel Adébayor, le mois dernier, les poulains de Michel Dussuyer ont fait le job. Une victoire (2-1) a permis aux Ecureuils de s’offrir le droit de disputer leur 4e Coupe d’Afrique des nations.

« On va y aller étape par étape. C’est vrai, on peut jouer les gros mais ne me demandez pas de gagner la CAN », avait déclaré le sélectionneur du Bénin Michel Dussuyer après la qualification. Placés dans le Groupe F, avec le Cameroun (tenant du titre), le Ghana et la Guinée Bissau, les Ecureuils n’auront pas la tâche facile.

« Avec le Cameroun et le Ghana, on est servis. Quant à la Guinée-Bissau, c’est une équipe en pleine progression depuis des années et qui s’est qualifiée pour une CAN 2017 durant laquelle elle avait fait bonne impression dans son groupe. Elle complète une poule qui sera forcément difficile pour nous », a réagi Dussuyer après le tirage au sort. Stéphane Sessegnon, capitaine des Ecureuils, lui, est confiant. « (…) J’ai foi qu’on fera une belle CAN et inscrira notre équipe nationale dans les annales. »

Des raisons d’y croire

Le Bénin va disputer sa 4e CAN en Egypte. Les précédentes fois (2004, 2008 et 2010), la sélection n’avait pas franchi le 1er tour. Le premier objectif sera donc de se hisser en 8e de finale. Et pour y arriver, les Ecureuils peuvent s’appuyer sur une équipe brave qui ne manque pas de talents.

A commencer par Stéphane Séssegnon. C’est de loin le plus expérimenté du groupe. Il a disputé toutes précédentes Can. C’est donc le leader qui transmettra son expérience aux autres. De plus, le natif d’Allahe traine derrière lui une belle carrière au haut niveau qui l’a mené dans de la plus grands championnats (France, Angleterre et Turquie). Avec ses 65 sélections (20 buts), il sera le fer de lance de sa sélection.

A côté de lui, il y a Steve Mounié. L’attaquant d’Huddersfield Town est un des atouts du Bénin. « Pour être honnête, c’est un groupe difficile, nous devons saisir notre chance, faire de notre mieux sur le terrain et être fiers de notre pays, rendre les Béninois fiers », a confié celui qui, en l’absence de Sessegnon, a porté à bout de bras contre le Togo, lors de la dernière journée des éliminatoires. L’expérimenté gardien de but Fabien Farnolle, le défenseur Khaled Adenon et l’attaquant Mickaël constitueront la colonne vertébrale des Ecureuils.

Le programme du Bénin

25 juin (20h00) : Ghana – Bénin

29 juin (20h00) : Bénin – Guinée Bissau

02 juillet (16h00) : Bénin – Cameroun

Autres actus dans CAN 2019

Publicité ▼

Les plus Lus

Suivez-nous sur

Publicité ▼

eSport News

En Haut